Rencontre avec l’Eglise protestante baptiste du Mans (jeudi 7 août)

Après nous avoir accueillis chaleureusement, Lionel Minard, pasteur, nous a fait une présentation très complète de l’Église baptiste.
Dans le monde, on compte actuellement 150 millions de Baptistes, principalement aux États-Unis et en Russie ; aux USA c’est 1américain sur 5 qui est baptiste.
Cette Église se caractérise par quatre points fondamentaux : une théologie calviniste ; c’est une Église confessante et congrégationaliste ; un baptême par immersion à l’âge adulte ; la défense de la liberté de conscience et de culte. 

Historiquement, l’Église baptiste est issue, à la fois du courant anabaptiste et du puritanisme anglais. La première Église baptiste a été fondée à Amsterdam en 1609. En France, le premier baptême a été célébré, à Nomain dans le Nord, en 1820, par des missionnaires venus de Genève. En 1832, l’Église baptiste s’implante dans le Nord, la Picardie, l’Alsace et la Bretagne. En 1870, on compte 2 000 fidèles. Si le Second Empire fut une période difficile pour les protestants baptistes, la Troisième République offrit plus de liberté. En 1916, la Fédération des Églises baptistes intègre la Fédération protestante de France. Aujourd’hui, on estime à 50 000, le nombre de Baptistes en France. 

Au Mans, dans les années 1970, deux groupes distincts de Baptistes se réunissent à domicile, avec ponctuellement, la présence d’un pasteur, venu de Paris ou de Tours ; ils s’unissent au début des années 80. Des missionnaires néo-zélandais puis un couple de Suédois ont accompagné les débuts de cette Église, avant qu’un poste d’évangélisation ne soit créé, en 1988. En 2008, une association cultuelle, dotée de l’autonomie financière est créée ; elle compte aujourd’hui, une cinquantaine de membres. 

A côté de cette association, l’ABEJ 72, Association Baptiste d’Entraide et de Jeunesse, propose une bourse aux vêtements, un soutien scolaire gratuit, des visites aux personnes seules et un accompagnement des personnes en difficulté. 

A l’issue de cette présentation, de nombreuses questions ont fusé et une discussion fort intéressante s’est engagée. 

Le traditionnel goûter a conclu cet après-midi très apprécié de tous les participants.