A Noël, Dieu a choisi de naître !

Que la lumière de Noël brille sur nous et éclaire le monde,
Que la paix de Noël soit dans nos maisons. Ta Parole s’est faite espérance :
Marie, tu as trouvé grâce auprès de Dieu.Tu seras enceinte, tu mettras au monde un fils. 
Luc 1.30-31.

Voilà que la Parole vient se nicher au creux de Marie.
Elle vit les commencements d’une parole
qui déjà lui échappe, ne lui appartient plus.

Une parole livrée aux autres :
à leur émerveillement, à leur doute aussi,
à leur questionnement, à leur silence.

Seigneur, comme Marie, 
ouvre mon coeur pour recevoir ta Parole.

Joseph est là, présence muette, présence discrète,
comme un père sait être là.
Il est des saisons où les mots sont inutiles,
quand surgit l’ineffable, quand survient l’indicible.

Que dire de plus quand Dieu parle 
et choisit de parler sur la paille.

Seigneur, comme Joseph, 
ouvre mon coeur pour recevoir ta Parole.

Jésus est là, comme un enfant peut être là,
tout en faiblesse et en force aussi,
tout en fragilité, mais comme une puissance en sommeil.

Il est là, comme tous les enfants du monde,
porteur de rêve, d’avenir et de vie.
Mais cet enfant-là porte en lui l’espérance du monde.

Seigneur ouvre mon coeur pour recevoir Jésus.
Ta Parole s’est faite espérance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.