La Création – Un chemin 2019 – 2022

Une Eglise Verte ? Ouverte ?

La Création, un mot purement biblique et qui pourtant englobe un panel de réflexions, de possibilités, d'opportunités bien plus larges que de simples considérations religieuses. Ce terme de Création traverse toute la Bible et aujourd’hui nous avons besoin de réentendre cette Bonne Nouvelle qui nous parle du respect de la création sous toutes ses formes. Ainsi, ce terme ne saurait se restreindre à l’écologie mais veut rappeler que la Création touche aussi bien la nature que l’être humain, surtout dans une ère où les deux commencent à être intimement liés.

Travailler, réfléchir, agir, sur ce thème de la Création, pendant les 3 années à venir, voilà notre défi aujourd’hui ! C’est également un thème qui nous permettra de travailler plus encore main dans la main avec l’ACP 72 et l’Entraide.

C’est un chemin nouveau que nous empruntons, qui nous poussera à sortir de nos murs et d'entrer en dialogues avec d'autres.

Aujourd’hui nous sommes à un carrefour entre l’envie d'entrer dans ce chemin et le besoin de réfléchir en profondeur à une vision qui accompagne ce thème. Nous ne pouvons pas partir à l’aveugle mais nous avons besoin d'une vision qui nous soutiendra pendant 3 ans, autour de laquelle nous pourrons réfléchir, imaginer, créer des choses sans nous éparpiller.

L’idée va être, dans les semaines à venir, de réfléchir à plusieurs, CP, ACP, Entraide et paroissiens pour rédiger ce projet de vie pour notre église.

Ce thème permettrait :

L’Ouverture vers l'extérieur (par la conversation avec d'autres et par l'intérêt qu’il y a  à s'attaquer à un sujet d'intérêt général)

Le Témoignage au monde (en tant que protestants qui s'engagent mais aussi un engagement et un témoignage de croyant!)

L’Accueil, de tous et chacun, de nouvelles paroles, de nouveaux dialogues…

La formation Eglise de Témoins que notre paroisse suit actuellement nous permettra de  nous engager plus encore dans ce sens, pensant notre église comme une communauté de personnes au service de la Bonne Nouvelle de Dieu pour ce monde. Il nous faut faire entendre une voix différente, une voix de croyants dans ce monde, une voix qui ouvre et prend en compte ce qui se passe autour de nous. Nous avons une responsabilité pour ce monde, et nous devons aussi la prendre à bras le corps.

Sophie Ollier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.